Accueil   |   L'UMA   |   Conventions et Accords   |   Réunions  |   Presse   |   Statistiques   |   Galerie Photos   
  Contact | Plan du site | Liens utiles | FAQ عربي | English 
  Actualités
SG
UMA
Général
  Cabinet du Secrétaire général
  Secrétariat général
  Evénements Marquants
  Actualités
  Opportunités d'affaires
  Vient de paraître
  Convertisseur de monnaie
  Météo

Tripoli
Tunis
Alger
Rabat
Nouakchott
  Actualités SG :  
Conclusions et recommandations du Colloque Femmes Entrepreneures Imprimer  Envoyer
Le 03 mars 2010
Source : Secrétariat générale de l'UMA
Colloque : Rôle des femmes entrepreneures
dans le développement économique des pays de l’UMA
Marrakech (Maroc), 1-2/3/2010

Principales conclusions et recommandations






Le Maghreb se trouve aujourd'hui confronté à de grands défis liés à la mondialisation, à la transition démographique, aux avancées technologiques, au changement climatique et à l’impact des crises alimentaire, énergétique, financière et économique ;

Ces défis se traduisent par des taux de croissance volatiles et dépendants des chocs externes, ainsi que par des taux de chômage encore très élevés, dans un contexte marqué par l’incertitude et des risques non – contrôlés ;

L’intégration régionale est devenue un impératif pour relever ces défis. Elle permet d’étendre la taille des marchés, de fédérer les efforts, de diversifier les débouchés, d’accroître la capacité de négociation des pays et de réaliser des économies d’échelle pour accélérer la croissance et réduire le chômage ;

S’il ne fait aucun doute que l’Etat a un rôle primordial à jouer pour créer les conditions favorables d’une intégration économique Maghrébine, il n’en demeure pas moins que les autres acteurs, en particulier le secteur privé, doivent jouer un rôle moteur et stratégique ;

Le secteur privé permet d’accroître les investissements et de promouvoir les échanges, vecteurs essentiels de tout processus d’intégration ;

Les femmes entrepreneures du Maghreb commencent à émerger avec un dynamisme et une symbolique particuliers et peuvent contribuer considérablement au processus d’intégration maghrébine ;

Des efforts louables ont été entrepris par les Gouvernements Maghrébins pour la promotion de l’entreprenariat féminin. Toutefois, certains obstacles restent à relever pour que les femmes puissent contribuer au processus de renforcement des liens économiques entre les pays du Maghreb, et en tirer partie.


Principales recommandations:

AXE 1 : Appuyer et renforcer l’entreprenariat féminin

Recommandations destinées aux Etats membres et organisations de femmes entrepreneures du Maghreb :

Adopter et mettre en œuvre des politiques et des programmes de promotion des PME et les évaluer de manière continue, tout en adoptant l’"approche genre",et en accordant une attention particulière à la femme rurale et au rôle de la communauté Maghrébine résidant à l’étranger ;

Mettre en place des outils de veille, de suivi et d’anticipation pour permettre un accompagnement efficace de la femme entrepreneure ;

Réaliser des études de recherche-action sur la situation de la femme entrepreneure dans chaque secteur et sous - secteur économique, en mettant en valeur les bonnes pratiques, leur contribution actuelle, ainsi qu’à l’histoire économique des pays du Maghreb;

Intégrer, dans toutes les études sur l’entreprenariat et sur l’intégration régionale, des statistiques désagrégées par sexe et adopter l’analyse basée sur le "genre";

Lancer des campagnes actives de sensibilisation et d’information sur l’entreprenariat féminin, ainsi que sur les mécanismes d’appui aux PME, destinées notamment aux lauréates des grandes écoles ;

Favoriser le rapprochement entre les organisations de femmes entrepreneures et les universités pour, entre autres, introduire des modules sur l’entreprenariat ainsi que sur le "genre" ;

Promouvoir une image équilibrée du rôle des femmes dans les médias, dont celui des femmes entrepreneures, et ainsi contribuer à lutter contre les barrières sexistes et discriminatoires qui existent à l’égard des femmes ;

Lancer un prix annuel de la femme entrepreneure nationale ;

Renforcer les politiques sociales avec des services d’accompagnement qui permettent aux familles de combiner vie professionnelle et familiale ;

Valoriser les « savoirs du terroir » des femmes, surtout rurales, à travers la création de centres d’études et de documentation sur les savoir-faire traditionnels ; la promotion de partenariats avec les universités; la formation dans les métiers traditionnels ; le développement de nouveaux produits ; l’adoption de normes de qualité ; la création de labels ; … ;

Simplifier et décentraliser les procédures administratives pour la création d’entreprises, de coopératives et autres groupements productifs, notamment par la généralisation du guichet unique;

Sensibiliser les femmes sur les opportunités offertes par les nouveaux créneaux, tels que les télé services, le télétravail (e-commerce, télé-opération, conception de logiciels, télé-centres, …), l’économie verte, les énergies renouvelables, les services sociaux, …;

Développer l’utilisation "des Technologies de l’Information et de la Communication " (TIC) pour accroître l’accès des femmes à l’information et la formation, ainsi que pour leur faciliter la commercialisation de leurs produits;

Multiplier les mécanismes d’appuis financiers aux femmes entrepreneures (banques de financement pour les PME, guichets uniques, fonds de garantie, lignes de crédits, capital-risque, ..) ;

Créer des services intégrés de proximité et d’accompagnement à l’attention des femmes, en particulier celles des milieux ruraux et périurbains, à travers la mise en place de réseaux d’encadrement (administratif, fiscal, technologique, commerciale) et de structures sociales d’accueil d’enfants en bas âge (garderies, crèches....) ;

Appuyer les organisations de femmes entrepreneures afin qu’elles puisent jouer le rôle d’interface entre les pouvoirs publics et les femmes entrepreneures ;

AXE 2 : Faciliter l’accès à l’information et sensibiliser sur le rôle, la place et les potentialités de
l'entreprenariat féminin et sur le processus d'intégration économique du Maghreb

Recommandations destinées à l’UMA :

Sensibiliser les femmes entrepreneures sur l’importance de l'intégration maghrébine, et rendre accessible l'information sur l'état d'avancement du processus d’intégration et des travaux des différentes structures de l’UMA ;

Mettre en place une base de données maghrébine et un Observatoire Maghrébin des entreprises, tout en mettant en évidence les femmes entrepreneures ;

Réaliser une étude sur les entreprises selon le "genre" pour mettre en exergue leurs besoins spécifiques et les possibilités de leur insertion dans le commerce intra – maghrébin ;

Lancer un prix annuel de la femme entrepreneure Maghrébine ;

Œuvrer pour la création d’un Conseil Maghrébin de la Femme Rurale et d’une Cellule pour le suivi des activités portant sur les femmes entrepreneures rurales;

AXE 3 : Promouvoir le rôle des femmes entrepreneures dans l'investissement et les échanges
commerciaux au Maghreb

Recommandations destinées à l’UMA :

Promouvoir le label Maghrébin pour des produits communs ;

Accélérer l’harmonisation des normes Maghrébines afin de favoriser les échanges par la levée des barrières non tarifaires ;

Appuyer et promouvoir les partenariats et les joint-ventures entre femmes entrepreneurs Maghrébines ;

Encourager la participation des femmes entrepreneures dans les foires et autres évènements économiques Maghrébins ;

Diffuser l’information auprès des femmes entrepreneures sur le cadre institutionnel maghrébin relatif aux investissements et aux échanges ;

Créer un Fonds d'Appui à l‘investissement innovateur pour la promotion du commerce intra - maghrébin et des projets communs Maghrébins avec un quota d'accès équilibré, voir paritaire entre les sexes ;

Recommandations destinées aux Etats membres et organisations de femmes entrepreneures du Maghreb :

Organiser des événements économiques (foires/salons) tournants entre les pays de la région pour les femmes entrepreneures afin de renforcer les opportunités d’échanges, de promouvoir les partenariats et de développer les échanges d'expériences et de bonnes pratiques ;

Améliorer le climat des affaires en tenant compte également des attentes des femmes entrepreneures ;

Définir, dans un premier temps, un produit spécifique à chaque pays du Maghreb produit par des femmes pour appuyer sa commercialisation dans les autres pays de l’UMA ;

Renforcer les mécanismes et politiques favorables à l’intégration Maghrébine, notamment à travers les politiques commerciales, d’investissement, agricoles et industrielles ;

Adopter des politiques nationales de développement, macroéconomiques et sectorielles qui stimulent et diversifient la production nationale et appuyer les pratiques du commerce équitable ;

AXE 4: Renforcer les échanges et le réseautage entre les organisations Maghrébines de femmes entrepreneures

Recommandations destinées à l’UMA :

Œuvrer pour la création d’un Institut Maghrébin de l'Entrepreneuriat Féminin pour la formation, les études et la mise à niveau ;

Mettre en place une Banque d'idées de projets Maghrébins porteurs ;

Recommandations destinées aux Etats membres et organisations de femmes entrepreneurs du Maghreb :

Intégrer dans les missions et les objectifs des organisations des femmes chefs d'entreprises, la question de la coopération et de l'intégration maghrébine ;

Appuyer les études et la mise en place de base de données communes ;

Etablir des répertoires des femmes entrepreneures et distribuer les listes d’adhérentes aux autres organisations de femmes entrepreneures ;

Créer et appuyer des réseaux pour identifier et soutenir les femmes porteuses de projets ;

Encourager l'utilisation des technologies de l'information et créer des sites pour les forums et les espaces B2B ;

Organiser des rencontres régulières entre femmes entrepreneures Maghrébines, dans les pays de l’UMA ;

Renforcer le maillage et partenariats pour créer des synergies et des opportunités d’affaires ;

Créer un réseau d’organisations de femmes entrepreneures Maghrébines pour renforcer les partenariats et créer des synergies ;

Ouvrir un espace « Maghreb » dans chaque organisation de femme entrepreneur des pays de l’UMA ;

Appuyer les rencontres économiques entre femmes rurales du Maghreb ;

Créer des Communautés de Pratiques (COP) entre femmes entrepreneures Maghrébines ;

AXE 5 : Promouvoir la participation des femmes entrepreneures dans les processus de prise de
décision économique

Recommandations destinées à l’UMA :

Inviter les organisations de femmes entrepreneures du Maghreb à tous les événements pertinents organisés par l’UMA ;

Renforcer le partenariat UMA - Secteur privé - Société civile ;

Encourager et appuyer la participation des femmes entrepreneurs aux événements organisés par l’Union Maghrébine des Employeurs (UME) ;

Recommandations destinées aux Etats membres et organisations de femmes entrepreneures du Maghreb :

Appuyer la participation des organisations de femmes entrepreneurs dans la formulation et l’évaluation des politiques de promotion de l’intégration régionale (commerciales, investissements, mobilité des travailleurs, ..) ;

Œuvrer pour la contribution des femmes entrepreneures à l’élaboration, au suivi et l’évaluation des politiques et stratégies de promotion de l’entreprenariat et d’assainissement du climat des affaires ;

Promouvoir la participation des femmes aux organes décisionnels d’entreprises publiques et privées et dans celles des organisations patronales.



Sollicitons du Secrétariat général de l’UMA et de la CEA/AN de soumettre ces recommandations, pour information, à leurs organes décisionnels respectifs.

Sollicitons du Secrétariat général de l’UMA de soumettre ces conclusions et recommandations au 2ème Forum de l’Union Maghrébine des Employeurs (UME) qui se tiendra à Tunis (Tunisie) les 11 et 12 mai 2010 et proposons l’organisation d’un deuxième colloque sur les secteurs porteurs et les partenariats entre femmes entrepreneures Maghrébines dans l’un des pays maghrébins en 2011.

Il est finalement recommandé la création d’une cellule de suivi de ces recommandations au sein du Secrétariat de l’UMA.




  Autres articles :

Tous les articles  
02/06/2017 :
Le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mr Nasser BOURITA, s’entretient avec le Secrétaire général de l'Union du Maghreb Arabe M. Taïeb Baccouche,

19/04/2017 :
Signature d’un accord entre FAO - CLCPRO et UMA Formaliser et coordonner des synergies d’actions pour le Maghreb

09/12/2016 :
En collaboration avec la BAD, le Secrétariat Général de l’Union du Maghreb Arabe organise un atelier de validation des résultats de l'étude sur les bonnes pratiques de lutte contre la désertification dans les pays de l’Union du Maghreb Arabe

09/12/2016 :
Maghreb : Taïeb Baccouche se tourne vers l’Europe !

05/12/2016 :
La relance de l’UMA, nécessaire pour renforcer la croissance au Maghreb

10/11/2016 :
Taieb Baccouche et Abderraouf Tebourbi Ensemble pour un partenariat entre l'UMA et l'Université Européenne de Tunis

21/10/2016 :
Le Secrétaire Général de l’Union du Maghreb Arabe invité à la réunion du Groupe de dialogue 5+5

20/10/2016 :
Crise migratoire: Taïeb Baccouche donne le ton

10/10/2016 :
La Visite de Courtoisie de, son Excellence Ambassadrice de Suède au Maroc

23/05/2012 :
pour plus de coordination dans le domaine de la fiscalité pour stimuler l'investissement dans la région du Maghreb

Recherche

Avancée

Lettre d'informations
Pour recevoir la lettre d'informations mensuelle de l'UMA veuillez s'inscrire
Forums
Participez aux forums de l'UMA
Bibliothèque
Calendrier
Etudes et publications
AVIS APPEL A CANDIDATURE SERVICES DE CONSULTANT INDIVIDUEL
    Sg.uma@maghrebarabe.org             73, Rue Tensift Agdal Rabat - Maroc         Tél: +212 537 6813 71/72/73/74         Fax: +212 537 681 377
Par 3wDev.ma