Accueil   |   L'UMA   |   Conventions et Accords   |   Réunions  |   Presse   |   Statistiques   |   Galerie Photos   
  Contact | Plan du site | Liens utiles | FAQ عربي | English 
  Actualités
SG
UMA
Général
  Cabinet du Secrétaire général
  Secrétariat général
  Evénements Marquants
  Actualités
  Opportunités d'affaires
  Vient de paraître
  Convertisseur de monnaie
  Météo

Tripoli
Tunis
Alger
Rabat
Nouakchott
  Actualités UMA :  
10e session du Conseil maghrébin de l’habitat et de l’urbanisme - Noureddine Moussa : “Accélérer la création du centre arabe de prévention sismique” Imprimer  Envoyer
Le 20 juin 2008
Source : EL MOUDJAHED
Les travaux de la 10e session du Conseil des ministres de l'Habitat et de l'Urbanisme (CMHU) des pays de l'Union du Maghreb Arabe (UMA) ont été sanctionnés avant-hier à Alger par la promulgation d'une série de recommandations sur la concrétisation du partenariat maghrébin dans le domaine de l'habitat et sa promotion.
- Les participants ont recommandé la concrétisation du partenariat maghrébin en matière d'habitat et d'urbanisme conformément aux conditions préférentielles et la mise à la disposition des données auxquelles sont parvenus les experts.
- S'agissant de l'atelier sur l'épargne logement, le conseil a adopté le cadre général des programmes locaux et nationaux appelant à leur vulgarisation à l'échelle maghrébine en collaboration avec les entreprises et les banques spécialisées en matière d'épargne dans les pays de l'UMA.
- Quant à l'atelier sur les instruments d'urbanisation, le conseil des ministres de l'Habitat et de l'urbanisme a demandé au secrétariat général de l'UMA d'élaborer un document comprenant ces instruments adoptés par tous les pays de l'UMA, d'établir un lien entre les bureaux d'étude spécialisés dans les instruments d'urbanisation, et de mettre en place des mécanismes en vue d'encourager le partenariat et l'échange d'expériences.
- Le Conseil a également appelé le secrétariat de l'UMA, en ce qui concerne l'atelier sur la maintenance et la restauration des anciens quartiers à l'unification des normes maghrébines, à élaborer des dispositions pilotes en matière de maintenance et la formation de la main d’œuvre spécialisée.
- Pour ce qui est des législations relatives aux marchés publics, le Conseil a appelé à la mise en place d'un système informatique maghrébin
- Par ailleurs, le conseil de l'UMA a notamment recommandé d'échanger les informations sur la classification des transactions dans chaque pays.
- Le Conseil a appelé, par ailleurs, au parachèvement de l'accord relatif aux marchés publics et à l'élaboration du projet final et le soumettre à la commission ad-hoc.
- Par ailleurs, le Conseil a recommandé la tenue d'une série de rencontres entre les professionnels du secteur du bâtiment, d'urbanisation et d'architecture et les bureaux d'étude et de conseil pour échanger les expériences, découvrir les opportunités d'investissement dans l'espace maghrébin et renforcer le partenariat entre les opérateurs des secteurs privé et public.
- Le Conseil a préconisé l'élaboration d'une étude de faisabilité pour une société maghrébine commune pour concrétiser les grands projets dans les pays de l'Union, qui sera financée par des participations des pays membres en ouvrant la voie au secteur privé.
- Il a, enfin, adopté un plan d'action relatif au traitement du logement précaire et la construction anarchique, la coopération entre les secteurs privé et public
- La session a vu, par ailleurs, l'ouverture officielle aux candidatures au prix maghrébin de l'habitat et de l'urbanisme auquel un montant de 70.000 dollars a été consacré.


Présidée par la Libye, cette dixième session du Conseil maghrébin de l’habitat et de l’urbanisme aura mis l’accent sur l’intérêt à soutenir les efforts de coopération et de partenariat entre les pays de la région. Ont participé à cette session le ministre de l'Habitat et de l'urbanisme, M. Noureddine Moussa, le secrétaire du Comité populaire libyen de la planification et président de la présente session, M. Abdelhafidh Zlitani, la ministre tunisienne de l'Equipement, de l'habitat et de l'urbanisme, Mme. Samira Khiyach Belhadj, le ministre marocain de l'habitat et de l'urbanisme, M. Ahmed Toufik Hdjira, le ministre mauritanien de l'Equipement, de l'habitat et de l'urbanisme, M. Mohamed Ould Hellal, ainsi que le secrétaire général de l'UMA, M. Habib Benyahia.
Les cinq ministres en charge des secteurs en question au sein de l’UMA réunis jeudi dernier à la résidence “El Mithaq” ont exprimé en effet, la volonté des Etats maghrébins de promouvoir des actions communes dans les différents segments de l’habitat et de l’urbanisme sur la base des résultats des travaux des ateliers organisés en 2007 et qui ont examiné, pour rappel, une série de thèmes en rapport avec l'épargne-logement, le développement des instruments d’urbanisme, la restauration, la réhabilitation et l’entretien du bâti ainsi qu’à la législation régissant les marchés publics. Le Conseil d’Alger devait également se concerter sur le plan d’action de 2007 issu de la session de Tunis (décembre 2006) lequel avait porté sur l’élaboration d’une étude comparative de la législation relative aux marchés publics et d’un recueil législatif visant à une approche en la matière entre les pays maghrébins. Cette démarche devait concerner, entre autres, le permis de construire et le permis de lotir. L’autre point abordé par le Conseil a concerné le partenariat entre les entrepreneurs privés de la région et l’éventualité de consolider ce volet inscrit à l’ordre du jour de la 9e session du Conseil qui s’était prononcé à la faveur de la création de sociétés maghrébines spécialisées dans l’habitat et l’urbanisme. D’autre part, les experts des cinq pays membres du Conseil réunis en ateliers durant les deux jours précédant la tenue du Conseil des ministres maghrébins devaient aborder l’expérience des villes nouvelles au Maghreb et la coopération scientifique dans le domaine de la sismologie. La session d’Alger a eu également à statuer sur les recommandations de la 2e session des deux commissions de l’habitat et de l’urbanisme tenue en janvier 2008.
S’inscrivant dans la logique de consolidation des objectifs communs dans les secteurs de l’habitat et de l’urbanisme, l’intervention de la ministre tunisienne de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire insistera sur le rôle du secteur privé dans le développement des domaines de l’habitat et de l’urbanisme, notamment pour ce qui est de la réhabilitation du vieux patrimoine et la préservation du bâti.
Relatant l’expérience de son pays, Mme Samira Khiache Benhadj a déclaré que “l’Union maghrébine est une option stratégique qui s’impose aux pays de l’Union pour la consolidation de leurs objectifs communs”. Adhérant à cette position, le ministre marocain de l’Habitat a indiqué que “la consolidation de la coopération dans la région est dictée par la tendance mondiale à la concentration des intérêts”.

Vers une société maghrébine du foncier ?
A propos de la session d’Alger, M. Ahmed Taoufik H’djira affirmera que “la phase actuelle consiste à situer les priorités” de la coopération dans le domaine de l’habitat qui est l’un des créneaux porteurs en matière d’opportunités de partenariat”. C’est même l’un des “secteurs structurants de nos économies, étant pourvoyeur d’emplois”. Pour le cas du Maroc, il intervient en seconde position après les services. Le ministre marocain plaidera, en la circonstance, pour la création d’une société maghrébine qui aura pour charge la dynamisation du foncier avec le concours du secteur privé. La Mauritanie dont l’expérience dans le domaine de l’habitat est très récente a sollicité l’aide des pays maghrébins pour construire sa stratégie en la matière. Son ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Urbanisme fera appel en effet, à l’expertise maghrébine et au potentiel des pays de la région, soulignant que 90 % des populations de son pays sont concentrées dans les villes et zones urbaines et que 7 % des quartiers de Nouakchott sont précaires.Dans le même contexte, le ministre libyen de l’Habitat et président de la session d’Alger dira la nécessité de “converger les efforts pour renforcer les liens de coopération entre les pays de l’UMA à même de faire face aux défis de la mondialisation”. “Il s’agira, aujourd’hui de définir les objectifs de l’étape suivante dans le secteur de l’habitat et de l’urbanisme”. M. Abdelhafid Triki a affirmé, à ce titre, que la Libye œuvre dans le sens de la propulsion de l’effort commun tout en rendant hommage “au rôle du secrétariat général de l’UMA représenté par M. Habib Benyahia dans la consécration des objectifs tracés dans le cadre de l’Union”. L’intervenant ne manquera pas de souligner, toutefois, les retards enregistrés dans la mise en œuvre de certaines décisions pour “raisons conjoncturelles”, a-t-il précisé. Le SG de l’UMA qui est revenu sur l’ordre du jour de cette 10e session et les objectifs attendus de la rencontre d’Alger soulignera avec insistance l’impératif d’une stratégie commune et claire pour le secteur de l’habitat. “L’Algérie qui demeure attachée à la concrétisation de l’Union maghrébine s’engage à soutenir les efforts pour l’élaboration d’une stratégie régionale dans le domaine de l’habitat et de l’urbanisme en tant que vecteur de développement économique et social durable”, a rassuré, pour sa part, M. Noureddine Moussa.
Le ministre algérien considère à ce titre, que seul “un effort arabe commun est susceptible de résister à l’hégémonie mondiale sous toutes ses formes”. Dans le même ordre d’idée, il soulignera la nécessité de parachever le processus de création du centre arabe de prévention du risque sismique prévu à Alger.

Les chiffres de l’Algérie
Le projet dont les fondements ont été institués par le Conseil des ministres arabes de l’habitat et de l’urbanisme dans sa 9e session, tenue à Alger en 2002, n’a pu être concrétisé vu que trois pays seulement ont adopté les statuts le régissant. Il s’agit de l’Algérie, de la Syrie et de la Jordanie. M. Noureddine Moussa insistera, par conséquent, sur l’accélération des procédures d’adoption des statuts de ce centre de par sa contribution certaine dans le développement des recherches sismologiques et la gestion des risques et dégâts induits par les catastrophes naturelles. L’opportunité a été donnée au ministre pour souligner la priorité accordée par l’Etat au dossier de l’habitat lequel a bénéficié de moyens conséquents traduits par le lancement d’un programme quinquennal de logements de l'ordre de 1.457.000 unités, dont 423.000 logements affectés aux wilayas du Sud et des Hauts Plateaux ainsi que dans le cadre de l’éradication de l’habitat précaire. Le programme est constitué de 977.708 logements de type promotionnel aidés par l’Etat (67 %), de 480.000 logements LPL soit 33 %, de 529.000 autres de type rural (36,3 %), de 281.214 logements LSP (19,3 %) et de 114.115 unités en location-vente soit 7,8 %. Le ministre précisera que 97,39 % du programme présidentiel ont été lancés, alors que 44,41 % ont été réceptionnés. Il ajoutera que 52,95 % des logements sont en cours de réalisation et que 2,6 % du programme ne sont pas encore lancés. D’autre part, 320 milliards de dinars ont été consacrés à l’amélioration urbaine entre 2001 et 2008 (plus de 11.000 quartiers concernés).
Aussi, 900 millions de dinars ont été affectés pour la prise en charge du vieux bâti dans 4 wilayas pilotes.

Les recommandations

Les travaux de la 10e session du Conseil des ministres de l'Habitat et de l'Urbanisme (CMHU) des pays de l'Union du Maghreb Arabe (UMA) ont été sanctionnés avant-hier à Alger par la promulgation d'une série de recommandations sur la concrétisation du partenariat maghrébin dans le domaine de l'habitat et sa promotion.
- Les participants ont recommandé la concrétisation du partenariat maghrébin en matière d'habitat et d'urbanisme conformément aux conditions préférentielles et la mise à la disposition des données auxquelles sont parvenus les experts.
- S'agissant de l'atelier sur l'épargne logement, le conseil a adopté le cadre général des programmes locaux et nationaux appelant à leur vulgarisation à l'échelle maghrébine en collaboration avec les entreprises et les banques spécialisées en matière d'épargne dans les pays de l'UMA.
- Quant à l'atelier sur les instruments d'urbanisation, le conseil des ministres de l'Habitat et de l'urbanisme a demandé au secrétariat général de l'UMA d'élaborer un document comprenant ces instruments adoptés par tous les pays de l'UMA, d'établir un lien entre les bureaux d'étude spécialisés dans les instruments d'urbanisation, et de mettre en place des mécanismes en vue d'encourager le partenariat et l'échange d'expériences.
- Le Conseil a également appelé le secrétariat de l'UMA, en ce qui concerne l'atelier sur la maintenance et la restauration des anciens quartiers à l'unification des normes maghrébines, à élaborer des dispositions pilotes en matière de maintenance et la formation de la main d’œuvre spécialisée.
- Pour ce qui est des législations relatives aux marchés publics, le Conseil a appelé à la mise en place d'un système informatique maghrébin
- Par ailleurs, le conseil de l'UMA a notamment recommandé d'échanger les informations sur la classification des transactions dans chaque pays.
- Le Conseil a appelé, par ailleurs, au parachèvement de l'accord relatif aux marchés publics et à l'élaboration du projet final et le soumettre à la commission ad-hoc.
- Par ailleurs, le Conseil a recommandé la tenue d'une série de rencontres entre les professionnels du secteur du bâtiment, d'urbanisation et d'architecture et les bureaux d'étude et de conseil pour échanger les expériences, découvrir les opportunités d'investissement dans l'espace maghrébin et renforcer le partenariat entre les opérateurs des secteurs privé et public.
- Le Conseil a préconisé l'élaboration d'une étude de faisabilité pour une société maghrébine commune pour concrétiser les grands projets dans les pays de l'Union, qui sera financée par des participations des pays membres en ouvrant la voie au secteur privé.
- Il a, enfin, adopté un plan d'action relatif au traitement du logement précaire et la construction anarchique, la coopération entre les secteurs privé et public
- La session a vu, par ailleurs, l'ouverture officielle aux candidatures au prix maghrébin de l'habitat et de l'urbanisme auquel un montant de 70.000 dollars a été consacré.

  Autres articles :

Tous les articles  
10/01/2013 :
L’UMA lance une banque d’investissement

09/10/2012 :
Le sommet des 5+5 s'engage à combattre la migration irrégulière (Déclaration finale de Malte)

09/09/2012 :
Les ministres des Affaires religieuses de l'Union du Maghreb Arabe (UMA) ont souligné l' urgence de la mise en place d'"une stratégie sécuritaire" pour lutter contre les dangers de l'extrémisme islamiste

16/05/2011 :
Ouverture du poste de Secrétaire exécutif (ve) de l’Observatoire du Sahara et du sahel (n°240)

05/05/2011 :
Appel à la création d'un marché maghrébin d'assurance et de réassurance

03/01/2011 :
Résolutions du conseil des ministres maghrébins de l’éducation, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique

14/12/2010 :
Le Conseil des Ministres de l'UMA chargé de l'industrie pour la coordination des politiques sectorielles

14/12/2010 :
3ème foire maghrébine de Casablanca: Les produits algériens présents

13/12/2010 :
La foire maghrébine se transformera en salon spécialisé après l'édition de Tunis en 2011

13/12/2010 :
3ème foire maghrébine de Casablanca : Accueil très ‘’favorable’’ au label algérien

Recherche

Avancée

Lettre d'informations
Pour recevoir la lettre d'informations mensuelle de l'UMA veuillez s'inscrire
Forums
Participez aux forums de l'UMA
Bibliothèque
Calendrier
Etudes et publications
AVIS APPEL A CANDIDATURE SERVICES DE CONSULTANT INDIVIDUEL
    Sg.uma@maghrebarabe.org             73, Rue Tensift Agdal Rabat - Maroc         Tél: +212 537 6813 71/72/73/74         Fax: +212 537 681 377
Par 3wDev.ma