Accueil   |   L'UMA   |   Conventions et Accords   |   Réunions  |   Presse   |   Statistiques   |   Galerie Photos   
  Contact | Plan du site | Liens utiles | FAQ عربي | English 
  Cabinet du Secrétaire général
Biographie
Mot Secrétaire général
Interventions et Interviews
Activités

  Secrétariat général
Organigramme
Liste Diplomatique
Communiqués
Accord de siège
Objectifs et Missions
        Objectif et Missions
        Programme d'activité
        Objectif et Missions
        Programme d'activité
        Objectif et Missions
        Programme d'activité
        Objectif et Missions
        Programme d'activité
        Objectif et Missions
        Programme d'activité
        ONGS
  Evénements Marquants

  Convertisseur de monnaie

  Météo

Tripoli
Tunis
Alger
Rabat
Nouakchott
  Economie » Programme d'activité :  
le rôle du secteur privé et des services [Séminaires et tables rondes]
Le 05 janvier 2002
Table ronde sur le rôle du secteur privé et des services
dans le développement de l’économie des pays de
l’Union du Maghreb Arabe
(Rabat, 14-15/01/2002)
Procès Verbal et Recommandations


Union du Maghreb Arabe
Secrétariat Général

Table ronde sur le rôle du secteur privé et des services
dans le développement de l’économie des pays de
l’Union du Maghreb Arabe
(Rabat, 14-15/01/2002)
Procès Verbal et Recommandations

Le Secrétariat Général de l’Union du Maghreb Arabe a organisé en collaboration avec la Banque Islamique de Développement, les 14 et 15 janvier 2002 au Centre d’accueil et de conférences à Rabat, une table ronde sur « le rôle du secteur privé et des services dans le développement économique des pays de l’UMA ».
L’ouverture des travaux de cette manifestation a été assurée par Monsieur Fath Allah OUALALOU Ministre de l’Economie, des Finances de la Privatisation et du Tourisme du Royaume du Maroc, aux côtés de Monsieur Mohamed AMAMOU Secrétaire Général de l’UMA et de Monsieur Hani SOUNBOUL, Directeur Régional de la Banque Islamique de Développement.
A la suite de la présentation des communications ainsi que des débats sur la situation du secteur privé et des services dans les pays de l’UMA, les participants représentant le secteur public, le secteur privé des pays de l’UMA et les représentations des organisations internationales et des institutions financières internationales ont convenu de l’importance de cette table ronde et de rencontres similaires pour les échanges de connaissances et d’expériences à propos de sujets d’une importance capitale dans la mouvance actuelle des relations internationales. Ainsi, le concept de globalisation impose à tous les pays un rôle à jouer au sein des groupements régionaux et sous-régionaux . Aussi, les participants ont-ils insisté sur l’importance de l’UMA en tant que groupement régional qui œuvre à la réalisation de l’intégration économique et sociale entre ses membres et qui soutient l’initiative privée dans les pays de l’UMA.
A cet égard, les participants ont insisté notamment sur :
• L’importance qui échoit tant au secteur privé qu’au secteur des services dans le développement des économies maghrébines.
• La participation du secteur privé dans tous les domaines de l’activité économique et la réunion de condition optimales susceptibles de lever à terme les contraintes de la concurrence internationale
• La nécessité d’accélérer l’ouverture des économies nationales sur le monde extérieur, d’assurer la libéralisation ainsi que l’encouragement des exportations et la suppression des monopoles de l’Etat dans les différents secteurs et ce, en adoptant des lois tendant à considérer le transfert des entreprises publiques au profit du secteur privé, comme une partie intégrante de la politique économique des pays Maghrébins.
• L’élaboration d’une stratégie maghrébine fondée sur une approche économique globale et envisageant les relations entre l’Etat et le secteur privé dans le respect des principes de la transparence et de la concurrence loyale.
• L’encouragement et l’intensification du dialogue entre les opérateurs du secteur privé, sans omettre la dimension sociale au sein de ce secteur qui pourrait déboucher sur un partenariat entre l’Etat, le secteur privé et la société civile.
• La nécessité d’accélérer les procédures d’installation de la Banque Maghrébine d’Investissement et du Commerce extérieur en égard à l’impact que peut avoir cette banque sur le développement du commerce intra-maghrébin et de son effet attractif au niveau des investissements tant intra-maghrébins qu’étrangers.
Les participants ont recommandé en outre :
• La nécessité de restructurer les entreprises publiques et de les transférer au profit du secteur privé.
• Le soutien et la mise à niveau des entreprises maghrébines, en élaborant un programme spécial au profit des petites et moyennes entreprises (P.M.E) qui constituent un axe essentiel dans la stratégie de développement, tout en favorisant les créations d’emplois et la facilitation de l’accès au financement.
• L’institution d’un guichet unique, et de centres régionaux d’investissement dans le but de faciliter les procédures et de mettre en œuvre une réglementation décentralisée de l’investissement.
• L’encouragement des investissements privés, nationaux et étrangers, en procédant à l’actualisation du cadre institutionnel et juridique du secteur privé.
• Le renforcement des équilibres macroéconomiques et la création des conditions susceptibles d’apporter un soutien à la concurrence des entreprises et d’élever le niveau de leurs investissements.
• L’encouragement de la production dans les activités de services et l’incitation du secteur privé maghrébin à contribuer dans ce domaine.
• L’institution de mécanismes chargés de la mobilisation des financements dans le respect des lois de la concurrence.
• L’insistance à l’appel des banques pour contribuer au développement du secteur privé.
• Assurer la conversion des établissements à caractère public dans le domaine des services en sociétés privées.
• Inciter les entreprises maghrébines à investir davantage dans le domaine des communications et des secteurs y afférents dans le but du développement de ces activités.
• Développer davantage les relations avec les organisations internationales et les institutions financières internationales en vue de la participation de ces dernières aux processus de privatisation dans les pays de l’UMA.
• Développer les échanges d’informations et d’expériences entre les pays maghrébins, notamment dans le domaine des communications, des banques et des assurances.
• Renforcement des mesures de soutien et des canaux de communication entre le secteur public et le secteur privé dans les pays maghrébins.
• Nécessité d’organiser des rencontres entre les organisations patronales des pays de l’UMA en vue de l’examen des problèmes propres aux entreprises maghrébines et de convenir des méthodes de libéralisation des servies tant entre les pays de l’UMA qu’entre ces pays et le reste du monde dans le cadre de l’agenda de la libéralisation multilatérale régi par l’OMC. Il est recommandé également, la création d’une structure maghrébine issue des organisations patronales des pays de l’UMA.
Les participants ont émis également, les recommandations suivantes tendant à renforcer la mise en œuvre des mécanismes de l’Union du Maghreb Arabe. Il s’agit notamment de :
• Utiliser davantage le site Internet de l’UMA www.maghrebarabe.org , et de participer à son enrichissement par son alimentation continue en documents et en informations statistiques afin qu’il devienne une référence pour la recherche ;
• Répertorier les textes législatifs et réglementaires relatifs à l’encouragement de l’investissement dans les pays de l’UMA et inviter le Secrétariat Général de l’UMA à veiller à leur actualisation.
• Inviter le Secrétariat Général de l’UMA à persévérer dans le développement de ses relations avec les organisations internationales, régionales et sous régionales et à élargir les perspectives de ces relations de coopération à l’organisation de rencontres entre les hommes d’affaires arabes et africains ;
• Dynamiser les programmes de l’Union du Maghreb Arabe en matière de propriété intellectuelle, en collaboration avec l’OMPI et organiser des rencontres techniques entre les Secrétariat Général de l’UMA et les départements concernés des Etats maghrébins ;
• Organisation d’un forum maghrébin des hommes d’affaires et des investisseurs dans le but d’activer les mécanismes existants de coopération et de développer l’échange d’expérience et de connaissances au sein de l’espace du Maghreb Arabe.
Par ailleurs les participants ont recommandé d’insérer les résultats de cette table ronde dans l’ordre du jour de la prochaine session de la Commission Ministérielle Maghrébine chargé de l’économie et des finances. Ils ont également insisté sur la création d’un comité de suivi chargé de veiller à la mise en œuvre de ces recommandations.
A la fin des travaux, les participants ont adressé leurs vifs remerciements au Secrétariat Général de l’UMA et à la Banque Islamique de Développement pour l’organisation de cette importante manifestation. Ils ont également adressé leurs vifs remerciements au Gouvernement du Royaume du Maroc pour avoir abrité cette table ronde et contribué à sa réussite.
  Etudes : Toutes les études  
01/12/1999 :
Etude sur les Mécanismes de mise en œuvre des étapes de la Stratégie Maghrébine communes de Développement (Sommaire)
31/12/1998 :
Etude sur l'harmonisation et l'unification des normes dans les pays de l'UMA (Sommaire)
31/07/1997 :
Etudes des politiques monétaires financières et fiscales (Sommaire)
31/12/1995 :
Etude sur la promotion des exportations des produits d'artisanat des pays de l'UMA
15/02/1995 :
Etdue sur le mécanisme de compensation des pertes induites par l'application de la convention commerciale et tarifaire (Sommaire)

  Réunions Maghrébines :

Toutes les réunions  
28/06/2010 :
Les pays du Maghreb et l’UE en réunion ministérielle à Alger L’Union magrébine dans l’intégration du marché de l’électricité
21/04/2009 :
Réunion du comité de pilotage chargé de l'évaluation et du suivi de l'étude sur le projet de création d'une communauté économique maghrébine 28-29/4/2009
29/10/2007 :
Conseil ministériel des mines et de l'énérgie
12/03/2007 :
Réunion d’experts chargés d’étudier la promotion des exportations des produits de l’artisanat maghrébin
05/03/2007 :
Comité de la planification général et la maitrise de l’énergie- Secrétariat général de l’UMA
26/02/2007 :
Comité d’experts chargés du suivi de la création de la Banque Maghrébine de l’Investissement et du Commerce Extérieur -Secrétariat général de l’UMA
17/02/2007 :
Rencontre des présidents des Confédérations maghrébines -Secrétariat général de l’UMA
24/01/2007 :
Conseil Ministériel chargé du commerce Tunis – 8ème session- Tunis
12/01/2007 :
Comité d’experts chargés du suivi de création de la Banque Maghrébine de l’Investissement et du Commerce extérieur -Secrétariat général de l’UMA
08/01/2007 :
Réunion d’experts chargés de la réalisation du projet de Convention de création de la Zone de Libre Echange maghrébine et du projet de la communauté économique maghrébine- Secrétariat général de l’UMA

  Séminaires et tables rondes :

Tous les séminaires  
23/09/2010 :
Ensemble pour promouvoir le «Partenariat pour le Maghreb» et favoriser l’intégration régionale
07/04/2010 :
2ème Forum Maghrébin des Hommes d’Affaires Tunis, les 10, 11 Mai 2010
05/02/2010 :
Colloque sur le rôle de la femme entrepreneure dans le développement économique des pays de l’Union du Maghreb Arabe Marrakech, 1-2/3/2010
21/04/2009 :
Premier forum des hommes d'affaires maghrébins, les 10 et 11 mai 2009 à Alger
15/02/2007 :
séminaire sur le démantèlement de l’Accord Multifibre
Recherche

Avancée

Lettre d'informations
Pour recevoir la lettre d'informations mensuelle de l'UMA veuillez s'inscrire
Forums
Participez aux forums de l'UMA
Bibliothèque
Calendrier
Etudes et publications
AVIS APPEL A CANDIDATURE SERVICES DE CONSULTANT INDIVIDUEL
    Sg.uma@maghrebarabe.org             73, Rue Tensift Agdal Rabat - Maroc         Tél: +212 537 6813 71/72/73/74         Fax: +212 537 681 377
Par 3wDev.ma