Accueil   |   L'UMA   |   Conventions et Accords   |   Réunions  |   Presse   |   Statistiques   |   Galerie Photos   
  Contact | Plan du site | Liens utiles | FAQ عربي | English 
  L'UMA et la presse
Maghrébine
Internationale
  Cabinet du Secrétaire général
  Secrétariat général
  Evénements Marquants
  Actualités
  Opportunités d'affaires
  Vient de paraître
  Convertisseur de monnaie
  Météo

Tripoli
Tunis
Alger
Rabat
Nouakchott
  La presse maghrébine
Rabat: 27ème session du conseil des ministres des AE de l'UMA Imprimer  Envoyer
Le 30 novembre 2007
Source : MAP

Les travaux de la 27-ème session du conseil des ministres des Affaires étrangères des pays de l'Union du Maghreb Arabe (UMA) se sont ouverts vendredi, à Rabat.

Cette session se penchera, notamment, sur l'examen des résultats des réunions des Conseils ministériels chargés de l'action de complémentarité, l'objectif étant de se concentrer davantage sur les priorités de l'étape et d'évaluer la méthodologie suivie dans la perspective de rendre l'action maghrébine plus efficiente.

Au cours de la séance d'ouverture, le secrétaire du Comité populaire général libyen des Relations extérieures et de la coopération internationale (chef de la diplomatie), M. Abderrahmane Chalgham, a souligné que l'intégration est devenue "une philosophie humaine" et non pas un simple engagement verbal.

Face aux défis de la globalisation et aux problèmes majeurs, telles l'émigration clandestine et la désertification, a-t-il dit, les pays du monde s'orientent de plus en plus vers les marchés communs et la complémentarité, ce qui exige des Etats maghrébins de rattraper le temps perdu pour réaliser les espoirs des peuples de la région et rester fidèle au legs des aïeuls, qui ont versé leur sang pour défendre cette terre.
M. Chalgham, président en exercice du Conseil, a, d'autre part, affirmé que la marocanité des présides occupés de Sebta et Mellilia n'a pas besoin de preuves.

Le secrétaire d'Etat tunisien chargé des affaires maghrébines, arabes et africaines, M. Abderraouf Basti, a, de son côté, indiqué que la coordination des politiques économiques et financières des pays maghrébins est de nature à hâter la mise en place de la zone maghrébine de libre-échange qui stimulera la circulation des marchandises, aidera au parachèvement des grands projets communs et permettra une mise en service concrète de la Banque maghrébine d'investissement et du commerce extérieur dans les meilleurs délais.

Ce genre d'actions permettra aux pays de l'UMA de réaliser la complémentarité et l'intégration souhaitées, a-t-il poursuivi, appelant, dans ce sens, à l'activation du rôle des institutions maghrébines, à l'optimisation de leur travail, à l'implication du secteur privé et à la dynamisation du rôle des acteurs économiques dans la construction d'un édifice maghrébin solide.

Pour sa part, le ministre délégué algérien chargé des affaires maghrébines et africaines, M. Abdelkader Moussahil, a estimé qu'un état des lieux objectif de l'action maghrébine exige de tous davantage de concertation, dans le but de conjuguer les efforts pour construire le Grand Maghreb.

Cette tâche, a-t-il ajouté, requiert une approche réaliste, une vision globale, une méthodologie de travail, une maîtrise des programmes et une meilleure organisation des institutions et structures de l'Union afin d'assurer un démarrage effectif de cet ensemble régional.

La région se doit de s'acclimater avec les mutations accélérées que connaît le monde et de suivre la dynamique de regroupement et d'intégration enregistrée dans toutes les zones du monde, a-t-il dit, mettant l'accent sur la nécessité de coordonner les positions pour faire face aux dangers qui guettent l'ensemble des pays maghrébins.

Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, M.Taieb Fassi Fihri a indiqué que les disfonctionnements aigus, liés à des difficultés objectives dont les tenants et aboutissants sont connus de tous, impliquent que l'on s'éloigne du tâtonnement et de la confusion et supposent l'instauration d'un dialogue responsable et constructif, fondé sur le respect de la souveraineté et de l'inviolabilité des entités nationales, dans un climat de confiance mutuelle, de nature à favoriser l'édification d'un ensemble vital et interactif aux plan régional et international.

L'espace maghrébin, a-t-il dit, est appelé à adopter une architecture géo-économique pour parer à la faiblesse des échanges inter-maghrébins et aux disfonctionnements structurels, conformément aux échéances approuvées par le Conseil de la présidence visant à établir une zone de libre échange, affirmant que le Maroc est entièrement persuadé que la dynamisation de l'action maghrébine restera tributaire en premier lieu d'une volonté politique réelle qui répond aux aspirations des pays membres au progrès et au développement global et à leurs préoccupations face aux menaces qui guettent leur sécurité, leur stabilité et la quiétude de leurs citoyens.

De son côté, M. Mohamed Ould Salek Ould Mohamed Al Amin, ministre mauritanien des Affaires étrangères et de la coopération, a indiqué que l'intégration maghrébine constitue pour son pays un choix stratégique et un cadre irremplaçable pour réaliser la complémentarité et l'intégration à tous les niveaux.

Il a fait remarquer qu'à l'ère de la mondialisation et des grands ensembles, l'UMA demeure le cadre idoine et unique qu permettra aux pays de cette région de faire entendre leurs voix et de se faire une place dans un monde où les petites entités n'ont plus droit de cité.

Pour sa part, M. Habib Ben Yahya, secrétaire général de l'UMA a retracé les réalisations accomplies par l'UMA depuis la dernière session du conseil des ministres, en février dernier, qualifiant de positif le bilan de cette action que ce soit au niveau des résultats, de la méthodologie ou des perspectives prometteuses des relations extérieures de l'Union.

  Autres articles :

Tous les articles  

[06/07/2017]
   Taïeb Baccouche : « La flamme de l’Union du Maghreb arabe va se rallumer »

[05/12/2016]
   La relance de l’UMA, nécessaire pour renforcer la croissance au Maghreb

http://www.jeuneafrique.com/ [21/10/2016]
   Le Secrétaire Général de l’Union du Maghreb Arabe invité à la réunion du Groupe de dialogue 5+5

www.espacemanager.com [20/10/2016]
   Crise migratoire: Taïeb Baccouche donne le ton

L'Économiste (Maroc) [21/12/2015]
   La Banque maghrébine d'investissement voit le jour

http://kapitalis.com/ [21/12/2015]
   Essid préside l’assemblée constitutive de la BMICE

Bureau sous-régional de la FAO pour l'Afrique du Nord [05/01/2015]
   Lettre d’Information du Bureau sous-régional de la FAO pour l'Afrique du Nord (4e trimestre 2014)

Bureau sous-régional de la FAO pour l'Afrique du Nord [10/10/2014]
   Lettre d’Information du Bureau sous-régional de la FAO pour l'Afrique du Nord (3e trimestre 2014)

Bureau sous-régional de la FAO pour l'Afrique du Nord [15/07/2014]
   Lettre d’Information du Bureau sous-régional de la FAO pour l'Afrique du Nord (2e trimestre 2014)

Bureau sous-régional de la FAO pour l'Afrique du Nord [15/04/2014]
   Lettre d’Information du Bureau sous-régional de la FAO pour l'Afrique du Nord (1er trimestre 2014)

Recherche

Avancée

Lettre d'informations
Pour recevoir la lettre d'informations mensuelle de l'UMA veuillez s'inscrire
Forums
Participez aux forums de l'UMA
Bibliothèque
Calendrier
Etudes et publications
AVIS APPEL A CANDIDATURE SERVICES DE CONSULTANT INDIVIDUEL
    Sg.uma@maghrebarabe.org             73, Rue Tensift Agdal Rabat - Maroc         Tél: +212 537 6813 71/72/73/74         Fax: +212 537 681 377
Par 3wDev.ma