Actualités

UMA : Le Secrétariat général appelle à davantage d'attachement à l'édification maghrébine

Date: 17/02/2009
Source: MAP
Le secrétariat général de l'Union du Maghreb arabe (UMA) a appelé, lundi, à montrer davantage d'attachement à l'édification maghrébine en tant que "projet civilisationnel" et "acquis historique".



Dans un communiqué rendu public, à l’occasion du 20ème anniversaire de la création de l’UMA, le secrétariat général estime que la réalité maghrébine doit inciter l’ensemble des acteurs à s’attacher à ce projet en s’inspirant de l’esprit de fraternité, de solidarité et de la vision optimiste ayant marqué le sommet fondateur de Marrakech.

Après avoir mis l’accent sur l’attachement des dirigeants de la région à l’option maghrébine, le communiqué considère que l’Union reste un important acquis géostratégique ayant rendu possible un certain niveau de solidarité et de coordination au sein de certains forums régionaux et internationaux, tout en disposant d’un riche capital juridique et de structures diversifiées et opérationnelles dans plusieurs domaines de développement.

Le Traité fondateur a été le couronnement d’une lutte de longue haleine menée par les fils de la région pour parvenir à l’intégration et à l’unité, rappelle la même source, relevant que les dirigeants maghrébins ont mis au point un programme d’action visant la réalisation d’une intégration progressive et la mise à profit de la symbiose entre les peuples et la complémentarité économique et culturelle, l’objectif étant de pouvoir relever les défis de sécurité, de stabilité et de développement.

Les programmes maghrébins de développement des infrastructures ont enregistré des avancées palpables, essentiellement en matière d’aménagement de plusieurs tronçons de l’autoroute maghrébine, de téléphonie à travers le câble "Ibn Khaldoun" de fibres optiques et de renforcement de la coopération dans le secteur des transports, note le communiqué, faisant état de progrès pour la mise en place d’une zone maghrébine de libre-échange et d’un marché commun.

Le Traité fondateur l’Union du Maghreb Arabe, qui a vu le jour le 17 février 1989 à Marrakech, ambitionnait, entre autres, la réalisation progressive de la libre circulation des personnes des services, des marchandises et des capitaux entre les cinq Etats membres, en plus de l’adoption d’une politique commune dans tous les domaines.