Actualités

45ème session du Comité de suivi de l'UMA à Tripoli

Date: 19/04/2009
Source: Panapress
La 45ème session du comité de suivi des pays de l'Union du Maghreb arabe (UMA) préparatoire de la 28 réunion des ministres des Affaires de l'organisation régionale a démarré samedi à Tripoli, sur un appel à davantage de coordination entre les pays membres, en vue de la réalisation des aspirations des populations de la région en matière d'intégration politique et économique.



Ouvrant les travaux de cette rencontre, le secrétaire à la coopération au comité populaire général libyen des relations extérieures et de la coopération internationale, Mohamed Tahar Siala, a souligné les réalisations concrétisées par les pays de l'UMA.

Grâce à la volonté des dirigeants de l'Union afin de parvenir à l'unité et appelé au parachèvement des dispositions pour la création de la zone maghrébine de libre échange et de la Banque maghrébine d'investissement, afin de parachever l'intégration économique des pays de la région.

Il a souligné aussi la nécessité d'accélérer l'action maghrébine commune afin de relever les défis qui se posent dans le monde actuel qui n'admet plus les petits pays et cela à travers la promotion de l'unité et de la complémentarité entre les membres de l'Union, la réalisation de la sécurité alimentaire, l'intérêt aux jeunes et la facilitation des échanges commerciaux à travers la reconnaissance des certificats d'origine.

De leur côté, les chefs de délégations des pays de l'UMA, le secrétaire d'Etat tunisien aux affaires de l'UMA Abdelhamid Hargal, le secrétaire d'Etat mauritanien chargé du Maghreb arabe Mohamed Ould Mohamed Ahmed, le directeur général du département du monde arabe au ministère algérien des affaires étrangères Abdelhamid Bouzahar et l'ambassadeur inspecteur général au ministère marocain des affaires étrangères Mohamed Ezeroual ont salué dans leurs interventions le processus unioniste maghrébin à travers les différentes rencontres au niveau des commissions ministérielles spécialisées.

Ils ont appelé aussi à la promotion de l'action au niveau de l'Union en faveur de la frange de la jeunesse afin de la prémunir contre les fléaux sociaux et la délinquence, ainsi que la migration vers l'étranger à travers la création de projets susceptibles de les fixer et de satisfaire leurs attentes et rêves.

Les responsables maghrébin ont souligné aussi la nécessité de la conjugaison des efforts de tout le monde afin de promouvoir davantage l'action commune des pays membres de l'Union à travers les contacts directs, la coordination et l'harmonisation de leur politique afin de parvenir à une communauté économique et la création d'un espace ouvert où les populations de la région pourraient se déplacer en toute liberté et sans restrictions aucune.

De son côté le secrétaire général de l'UMA Habib Ben Yahya a fait le bilan de l'année 2008 de son organisation affirmant que d'importantes réalisations ont été faites au niveau de la sécurité alimentaire à travers le financement de projets communs, l'encouragement de la recherche agricole par la création d'un prix maghrébin, l'avancement des dispositions de création de la zone de libre échange et la promotion des échanges commerciaux et industriels, l'avancement des discussions sur le lancement de la Banque maghrébine d'investissement, la promotion de la coopération en ce qui concerne la connexion électrique et l'élaboration d'une stratégie maghrébine d'utilisation de l'énergie renouvelable notamment l'énergie solaire.

Les réunions préparatoires de la 28ème session du Conseil des ministres des Affaires étrangères des pays de l'Union du Maghreb Arabe (UMA) ont débuté jeudi dernier à Tripoli avec la participation des hauts fonctionnaires des pays de l'Union (Algérie, Tunisie, Libye, Maroc et Mauritanie), rappelle-t-on.

A l'ordre du jour de ces réunions figurent des sujets relatifs à l'action des commissions maghrébines ministérielles spécialisées et celles sectorielles, les mesures propres au lancement de la Banque maghrébine d'investissement et de commerce extérieur et le projet de création d'une communauté économique maghrébine.

Les hauts fonctionnaires examineront également l'état d'avancement du projet de convention relatif à l'établissement d'une zone de libre-échange, l'action des institutions de l'UMA, ainsi que des questions liées aux jeunes et d'autres d'ordre organisationnel dont le projet du budget de 2009 du secrétariat général de l'UMA.