Actualités

Grippe porcine: Les pays du Maghreb appelés à échanger les informations et les expertises

Date: 05/05/2009
Source: WA BAYEN.Com
Les pays du Maghreb sont appelés à échanger les informations et les expertises relatives à la grippe porcine (A/H1N1), a affirmé, lundi à Tripoli, le secrétaire général du ministère de la Santé, M. Rahal El Mekkaoui.
S'exprimant lors d'une réunion d'urgence des ministres maghrébins de la Santé, M. El Mekkaoui a également appelé les pays de la région à intensifier la coordination au niveau des services spécialisés et à mettre en place un mécanisme chargé du suivi des cas épidémiques aux niveaux international, continental et régional.


Il a, en outre, formulé le souhait de voir la zone de l'Union du Maghreb arabe (UMA), qui n'a pas encore enregistré de cas de grippe A/H1N1, rester à l'abri de cette épidémie, soulignant la nécessité de veiller à l'application rigoureuse et au renforcement, par le biais d'une communication exhaustive, des mesures adoptées dans ce sens.
Le Maroc, en cohérence avec les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a appelé, depuis l'apparition de la grippe aviaire, à faire face à la grippe sous toutes ses formes, a déjà mis en place un plan d'action national à cet effet, a-t-il souligné lors de cette réunion tenue à l'initiative de la Libye, qui préside actuellement l'UMA.
Le secrétaire général a, en outre, rappelé la création de centres de coordination aux niveaux national et régional, qui supervisent la préparation et le déroulement des opérations depuis février 2006.
Juste après l'annonce des premiers cas de grippe porcine au Mexique, le ministère de la Santé, a œuvré à l'activation des comités de veille aux niveaux central, régional et provincial, auxquels a été confiée la mission de superviser la mise en œuvre du plan d'action mis en place dans ce cadre, en plus du renforcement du contrôle médical au niveau des aéroports, des ports et des frontières terrestres, a indiqué M. El Mekkaoui.
Le secrétaire général de l'UMA, M. Habib Ben Yahia et les présidents des autres délégations ont, pour leur part, appelé à unifier et coordonner les efforts des pays membres de l'union, en vue de faire face à cette maladie et empêcher sa propagation dans cette zone, appelant à l'adoption d'un plan commun à cet égard.