Actualités

Des hommes d’affaires de l’Algérie, du Maroc, de la Tunisie et de la Libye participeront au forum des hommes d’affaires maghrébins les 11 et 12 mai prochains à Alger

Date: 06/05/2009
Source: algérie-dz.com
Le premier forum des hommes d’affaires maghrébins se tiendra à Alger les 11 et 12 mai. Ce forum, qui réunit les hommes d’affaires d’Algérie, de Tunisie, du Maroc et de la Libye en attendant la confirmation de la partie mauritanienne, sera une occasion pour les participants de discuter essentiellement de l’activation des échanges, des investissements et des instruments de coopération entre les pays du Maghreb. Cette initiative devrait aboutir à un projet concret de promotion d’un partenariat intermaghrébin débouchant sur une union économique maghrébine.

L’intégration économique dans la région et les relations de partenariat entre les opérateurs économiques figurent parmi les objectifs de cette rencontre où sont attendus quelque 700 hommes d’affaires des cinq pays de la région. Les ateliers traiteront de domaines sectoriels, comme les assurances et les banques, le tourisme, les industries sidérurgiques et métallurgiques, la pétrochimie. Ce forum ne manquera pas de participer au développement des affaires, à l’identification des besoins de chaque marché, et à « poser les jalons pour les relations de partenariat entre les opérateurs économiques », a fait savoir, lors d’un point de presse, le vice-président de la Confédération algérienne du patronat (CAP), Rachid Arezki.

Cette rencontre sera également une opportunité pour les hommes d’affaires de « procéder à un échange d’expériences », a-t-il ajouté, soulignant que « l’expertise marocaine dans de nombreux secteurs d’activité est un plus dont ont besoin plusieurs pays de la région ». Pour sa part, Hafid Alami, président de la CGEM, a déclaré qu’il faut « multiplier les rendez-vous de ce genre car il y a du travail à faire ». En effet, les potentialités dont dispose la région sont grandes alors que les échanges intermaghrébins restent très faibles (2,9 % de l’ensemble), devait relever de son côté Rabeh Boucebha, secrétaire général de l’Union maghrébine des employeurs (UME), instance regroupant les 5 organisations patronales maghrébines, créée en février 2007 à Marrakech. D’où la nécessité, admet-il, de mettre en place « des mécanismes efficaces pour booster la coopération régionale » avant de sérier les axes stratégiques du plan d’action de l’UME, à savoir « l’intégration stratégique, la capacité institutionnelle, la promotion de l’image de marque de l’Union et la constitution de commissions spécialisées ». Les thèmes qui seront développés en séance plénière par d’autres sommités et spécialistes étrangers lors de ce forum porteront également sur la « crise mondiale et ses effets sur les pays du Maghreb » et « les projets fédérateurs, l’intégration maghrébine entre aspirations et réalités ». Il est à rappeler que le premier colloque de ce genre s’est déroulé en 1993 à Marrakech et a regroupé 600 participants dont 250 entrepreneurs algériens, 200 marocains et 75 tunisiens. Il a été sanctionné par une convention donnant naissance à l’Union des entrepreneurs maghrébins sous forme de Confédération patronale maghrébine, réunissant la CGEM et l’UNPM pour le Maroc, l’UTICA pour la Tunisie, la CAP, la CGOEA, l’UNEP et la CNPA pour l’Algérie.