Actualités

Conseil des ministres maghrébins de l’Education, de l’Enseignement supérieur

Date: 08/06/2009
Source: la Presse de Tunisie
Appui à l’initiative du Président Ben Ali
appelant à proclamer 2010, année internationale de la jeunesse



Le Conseil des ministres maghrébins de l’Education, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a affirmé son appui à l’initiative du Président Zine El Abidine Ben Ali appelant à proclamer l’année 2010, Année internationale de la jeunesse.

Le conseil, dont la 9e session s’est tenue du 1er au 3 juin à Tripoli, a mis en exergue l’importance d’inscrire la question des jeunes et leurs préoccupations dans les domaines de l’éducation et de l’emploi, dans le dialogue instauré par l’Union du Maghreb Arabe (UMA) avec ses partenaires à l’échelle internationale.

Le conseil a, en outre, adopté une série de mesures concrètes visant à rapprocher les méthodes d’enseignement de base dans les pays de l’UMA, et à élaborer un manuel scolaire maghrébin pilote réunissant les points et référentiels communs aux pays de l’Union.

Il a également mis en place les critères d’équivalence des diplômes universitaires maghrébins, dans le but de permettre aux étudiants, dans les pays de la région, de poursuivre leurs cursus ou de participer aux projets de recherche scientifique.

Le Conseil maghrébin a, aussi, examiné les volets relatifs, notamment, à l’adaptation des programmes d’enseignement aux besoins du marché de l’emploi et à la garantie de l’égalité des chances dans l’accès à l’enseignement supérieur en donnant la priorité à l’octroi de bourses d’études aux enfants de familles à besoins spécifiques.

La réunion a permis, également, d’examiner des questions relatives à la recherche scientifique.

Il a été convenu, dans ce contexte, d’établir des partenariats scientifiques maghrébins dans le but de parvenir à une plus large complémentarité dans des domaines vitaux comme l’eau, l’agriculture, la santé, l’environnement, la lutte contre la désertification et l’énergie.

Une commission maghrébine sera, également, créée dans le but de dynamiser le rôle de l’Université du Maghreb Arabe et de l’Académie maghrébine des sciences, en vue d’appuyer le projet de l’Union dans ces domaines.