Actualités

Evaluation et développement de la météorologie maghrébine

Date: 07/05/2010
Source: Secrétariat général de l'Union du Maghreb Arabe


La 10e édition de la réunion des directeurs des instituts de météorologie dans les pays de l'Union du Maghreb Arabe (UMA), tenue récemment à Tripoli (Libye), a été couronnée par la décision de réaliser une étude d'évaluation de la météorologie dans les pays de l'UMA. Cette étude sera menée sous la direction des directeurs des instituts dans la région.



Il a également été convenu de mettre en place un programme de formation des cadres maghrébins dans ce domaine, afin de les familiariser avec les nouveaux besoins et de les initier aux nouvelles technologies en la matière.
Dans le même contexte, un programme sera élaboré, au profit d'équipes de travail maghrébines spécialisées pour étudier les phénomènes climatologiques extrêmes que la région du Mahgreb arabe connaît en raison des changements climatiques.

Les participants ont relevé, par ailleurs, les avancées réalisées dans les domaines de la liaison entre les centres de météorologie maghrébins, l'échange d'informations à propos des prévisions maritimes, en attendant la réalisation d'un plus grand nombre de points de liaison moyennant l'utilisation des lignes consacrées à cet effet et les satellites, tout en tenant compte du réseau de radars existant actuellement dans les pays de l'UMA.

La nécessité d'améliorer la précision des prévisions météorologiques immédiates, notamment les aspects du climat les plus dangereux a suscité l'intérêt des participants à la réunion de Tripoli. Ils se sont ainsi mis d'accord pour œuvrer en vue de créer des images radars de chaque pays maghrébin et de les diffuser périodiquement toutes les 15 ou 30 minutes en vue de faciliter l'analyse instantanée des phénomènes météorologiques.

En matière de développement des ressources humaines, il a été convenu de mettre à profit le centre régional d'Oran (Algérie) de formation dans le domaine de la météorologie au profit des techniciens maghrébins et de répondre aux besoins nationaux et maghrébins dans ce domaine, l'objectif étant d'installer un système de télédétection et d'alerte précoce au niveau Maghrébin.