Actualités

Mme Benkhadra appelle au soutien de l'action maghrébine en matière de l'énergie et des mines

Date: 09/11/2010
Source: MAP
S'exprimant à l'ouverture, mardi à Rabat, de la 9ème session du conseil des ministres maghrébins chargés de l'énergie et des mines, Mme Benkhadra a indiqué que malgré la création de l'UMA depuis plus de 20 ans, les économies de ces pays restent isolées les unes des autres, puisque les échanges au sein de l'UMA ne dépassent pas 3 pc, contre 50 pc entre les pays de l'Union européenne, et ce à cause de la faible intégration des économies maghrébines.


Mme Benkhadra a affirmé que les secteurs de l'énergie et des mines peuvent jouer un rôle primordial dans la contribution au développement socio-économique de la région, surtout que la coopération maghrébine en matière de l'électricité a porté ses fruits.

Dans ce sens, Mme Benkhadra a réitéré la disposition du Maroc à renforcer davantage la coopération dans les domaines de l'énergie et des mines, à participer aux projets relatifs à ces secteurs et à contribuer aux investissements basés sur le partenariat afin d'assurer le développement de la région maghrébine et l'édification de l'UMA.

Par ailleurs, la ministre a passé en revue le développement important qu'a connu le Maroc dans le domaine énergétique, soulignant la stratégie des énergies renouvelables et complémentaires adoptée par le Maroc qui va lui permettre de renforcer sa sécurité énergétique et généraliser l'accès aux énergies modernes et propres.

Pour leur part, les ministres de l'énergie et des mines et les chefs de délégations de Tunisie, d'Algérie, de Libye et de Mauritanie ont souligné la nécessité de la coordination et de la coopération entre les pays maghrébins.

La réalisation de la complémentarité économique nécessite un saut qualitatif en matière de coopération énergétique et minière en vue de valoriser les ressources importantes dont regorge la région et de tirer profit des expériences et des expertises sur la base de plans d'action et d'une vision commune, ont souligné les intervenants.

Cette session se tient dans une conjoncture marquée par la création de groupements économiques régionaux et l'ouverture des marchés internationaux, ce qui exige des pays maghrébins d'oeuvrer de concert pour réaliser davantage de complémentarité et d'harmonie entre leurs économies, ont-ils insisté.

De son côté, le secrétaire général de l'UMA, M. Habib Ben Yahia, a affirmé que cette réunion traduit la volonté commune de consacrer la dimension complémentaire de la coopération maghrébine dans le domaine énergétique qui constitue un secteur porteur et nécessaire pour le renforcement de l'intégration économique maghrébine.

M. Ben Yayha a fait remarquer que, depuis la tenue de la 8ème session du Conseil à Alger en 2008, les pays maghrébins ont réalisé des avancées remarquables dans le domaine énergétique, à la faveur de programmes communs, d'études géologiques et d'expertises en la matière.

Dans ce sens, il a cité le lancement au Maroc sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, de projets prometteurs pour le développement des énergies renouvelables dans le Royaume.

M. Ben Yahia a salué les efforts déployés par SM le Roi, aux côtés des dirigeants des pays maghrébins, pour appuyer le processus de l'UMA et répondre aux attentes des peuples qui aspirent à davantage de complémentarité particulièrement dans le domaine de coopération industrielle et de gestion des ressources énergétiques.

Les participants ont examiné les activités des comités techniques du Conseil des ministres, des décisions prises lors des réunions précédentes concernant les projets et les programmes de coopération au profit des pays maghrébins.