Actualités

3ème foire maghrébine de Casablanca: Les produits algériens présents

Date: 14/12/2010
Source: Le financier
Une vingtaine d’entreprises algériennes, tous secteurs confondus, ont pris part, depuis jeudi dernier, à la 3ème foire maghrébine qu’abrite cette année la ville marocaine de Casablanca.


A partir de Casablanca, où il participe à cette manifestation commerciale, organisée à l’initiative de l’Union maghrébine des foires (UMF), le vice-président de l’association des exportateurs algériens, M. Ali Bey Nasri, a qualifié de «très satisfaisant» l’accueil réservé aux produits algériens, tous secteurs confondus.

Selon lui, plusieurs entités marocaines, entre importateurs locaux, grandes surfaces et magasins, ont manifesté leur intérêt pour les produits algériens, et des contacts auraient été établis entre les protagonistes. «Cette foire nous a permis de faire une étude de marché et de développer des liens», a déclaré le responsable algérien. «Nous estimons que le marché marocain, qui s’est manifesté par des contacts à travers les importateurs locaux, les grandes surfaces et les magasins, est porteur pour les produits algériens» a-t-il ajouté.
Pour M. Mouloud Slimani, directeur de la promotion et de la coopération à la société algérienne des foires et expositions (SAFEX) «le label algérien représentant différents secteurs économiques a reçu un accueil très favorable». L’objectif de la SAFEX de «promotion des produits et du label algériens hors hydrocarbures» est donc atteint, a-t-il estimé.

Placée sous le thème de «la complémentarité, le partenariat et l’intégration économique maghrébine», la présence algérienne s’est focalisée pendant 4 jours, à six secteurs économiques à savoir, l’artisanat, le tourisme, l’industrie agroalimentaire (confiseries, arômes, jus et miel), l’électronique et l’électroménager, les matériaux de construction, (carrelages, dalles de sol, produits rouges), ainsi que diverses industries (verre plat, textiles, cosmétiques) et les prestations de services (transport routiers et transit), occupant au passage 700 m2 de surface, derrière le Maroc, pays hôte, mais devant la Tunisie et la Libye (200 m2 chacune) et la Mauritanie dont la présence fut symbolique. Mieux, le stand algérien serait »le plus fourni» des stands installés, selon M. Mouloud Slimani, responsable à la Safex, notamment de par la diversité des produits exposés.

Plusieurs décisions prises en marge de la foire

En marge de la 3ème foire Magrébine de Casablanca, plusieurs décisions ont été prises à Rabat par l’UMF, dans un but de réorganisation et de restructuration des manifestations économiques maghrébines.
La plus importante des décisions, semble être celle de participer dorénavant en tant que Maghrébins aux différents salons spécialisés qui se tiennent à l’étranger. Créée en janvier 2008 à Tripoli (Libye), l’UMF a pour objectif d’encourager et de soutenir la complémentarité entre les pays de l’Union du Maghreb arabe (UMA), à travers la coordination des activités des différentes structures et institutions dans les domaines économiques de ces pays. Et c’est bien dans cette voie qu’elle s’engage en exhortant les pays de la région à coordonner leurs efforts lors d’événement internationaux.

Aussi, alors que la 4ème édition de la foire Maghrébine est déjà prévue à Tunis en 2011, l’Union maghrébine des foires (UMF) a décidé, dimanche dernier, la refonte de ses statuts, ainsi que l’orientation de cette foire en salon spécialisé juste après l’édition de Tunis. Une réunion pour débattre du bilan des précédentes éditions et des perspectives de redéploiement de cette manifestation économique et commerciale, a également été tenue en marge de la foire.