Presse

M. Mansouri réitère l'engagement continu du Maroc [01/10/2009]
Source: MAP

Le président de la Chambre des représentants et président du groupe parlementaire marocain au Conseil de la Choura de l'Union du Maghreb Arabe (UMA), Mustapha Mansouri, a réitéré, mercredi à Tunis, «l'engagement continu et la mobilisation totale du Maroc, Roi, gouvernement et peuple, pour l'édification d'une Union du Maghreb Arabe».

Intervenant lors de la 22e session du Bureau du Conseil de la Choura de l'UMA, qui s'est déroulée en présence des présidents des groupes parlementaires des cinq pays membres de l'UMA et de Habib Benyahia, Secrétaire général de l'Union, M. Mansouri a indiqué que «le Royaume, conscient de l'importance de l'UMA, ne ménagera aucun effort pour le parachèvement de l'édifice maghrébin qui répondra aux aspirations des pays de la région au développement, au progrès et à la prospérité».

M. Mansouri a souligné, par ailleurs, que cette réunion constitue une occasion pour les pays du Maghreb de réaffirmer leur engagement pour la consolidation de «notre projet maghrébin» qui constitue «une nécessité stratégique pour l'amélioration des conditions de vie des peuples de la région».

Après avoir rappelé les défis qui se posent aux pays du Maghreb et qui ne cessent de s'amplifier, M. Mansouri a fait savoir qu'en dépit des facteurs d'unité dont disposent ces pays, ces derniers n'ont toujours pas trouvé le chemin pour une relance effective de l'édifice maghrébin.

M. Mansouri a formé le voeu de voir la dynamique de réforme enclenchée dernièrement dans la région s'accompagner d'un dialogue sur l'avenir de l'UMA à même de renforcer la confiance mutuelle entre les pays de la région.

Ces pays, selon M. Mansouri, n'ont d'autre choix que de réussir l'édification de l'Union du Maghreb Arabe. «Nous sommes convaincus que la réalisation des intérêts communs des peuples de la région maghrébine et la satisfaction de leurs aspirations à l'unité et à l'intégration économique, nous aideront à surmonter tous les obstacles qui se posent», a-t-il estimé.