Presse

CRÉATION DE LA BANQUE MAGHRÉBINE D’INVESTISSEMENT [16/03/2010]
Source: L'expression

Cette structure se présente comme un moyen de renforcement de la coopération économique et financière maghrébine.

Le projet de création de la Banque maghrébine d’investissement et de commerce extérieur, dont l’objectif est de financer des projets d’intégration maghrébins, sera discuté aujourd’hui à Alger.

Le secrétaire général de l’Union du Maghreb arabe, M.Lahbib Benyahia, se trouve depuis hier dans la capitale pour apporter sa contribution à ce projet et ce, à l’occasion de la tenue de la 7e session du Conseil ministériel maghrébin des finances et de la monnaie. Cette structure se présente comme un moyen de renforcement de la coopération économique et financière maghrébine. Actuellement, le commerce intramaghrébin ne dépasse pas 3% des échanges globaux.

Cette réunion marquera un tournant majeur dans la coopération maghrébine à la faveur du renforcement de la coordination entre les ministres des Finances des pays de l’UMA, a souligné M.Lahbib Benyahia. Les effets de la crise financière mondiale sur les économies des pays maghrébins seront également étudiés, a déclaré M.Benyahia à son arrivée à Alger.

Le SG de l’UMA a été reçu par le ministre des Finances, M.Karim Djoudi. Ce dernier a également reçu les ministres tunisien et mauritanien des Finances, MM.Mohamed Ridha Chalghoum et Ousmane Kane. Ils prendront part à la réunion d’aujourd’hui. Les travaux de cette session ont été précédés hier par une réunion des experts. Ils se sont penchés, notamment sur l’ordre du jour de cette session. Le Conseil ministériel maghrébin des finances est composé des ministres des Finances des cinq pays de l’UMA (Algérie, Maroc, Tunisie, Libye et Mauritanie).

Il est à rappeler que la sixième session de ce conseil tenue en 2006 à Tunis, avait adopté le principe de la création d’une Banque maghrébine.

La tenue du Conseil ministériel spécialisé d’aujourd’hui a été décidée au terme des travaux de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UMA, organisée fin décembre 2009 à Tripoli (Libye), a précisé le SG de l’UMA.

Il a, en outre, souligné que le programme de travail de l’UMA pour l’exercice 2010, adopté lors de la réunion de Tripoli, prévoyait l’organisation d’une série de conseils ministériels spécialisés en vue d’examiner les questions d’actualité et d’oeuvrer au renforcement de la complémentarité et de l’intégration économique des pays de l’espace maghrébin.

M.Benyahia a, dans ce cadre, annoncé que l’Algérie abritera à la fin de l’année une autre réunion ministérielle du Conseil des ministres de l’Agriculture. Il précise qu’il s’agira d’une conférence réunissant tous les intervenants dans le domaine agricole dans l’espace maghrébin en vue d’intensifier la coordination et la coopération aux fins de la réalisation de la sécurité alimentaire dans les pays de la région.