Presse

Signature à rabat d’un mémorandum d’entente entre l’uma et le ccg [16/06/2010]
Source: MAP

Le secrétariat général de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) et le secrétariat général du Conseil de coopération des Etats arabes du Golfe (CCG), ont signé, mercredi à Rabat, un mémorandum d’entente portant sur la coordination et la coopération dans divers domaines d’intérêt commun.

Le mémorandum, signé par le secrétaire général de l’UMA, M. Habib Ben Yahia et son homologue du CCG, M. Abdelrahman ben Hamad Al-atiya, vise à renforcer les relations entre les régions du Maghreb et du Golfe.

Intervenant à cette occasion, M. Ben Yahia a affirmé que ce mémorandum contribuera à consolider les intérêts communs entre les deux régions, faisant savoir que les préparatifs sont en cours pour la tenue d’une rencontre au début de l’année prochaine qui permettra de réunir des hommes d’affaires des pays de l’UMA et leurs homologues du CCG.

Ce mémorandum, a-t-il ajouté, constitue un point de départ pour renforcer les relations de coopération entre les deux parties, rappelant que l’Union du Maghreb Arabe oeuvre à généraliser le concept de dialogue avec les groupements similaires.

Il a souligné, à cet égard, l’importance du dialogue entre les deux groupements qui appartiennent à la même civilisation, partagent la même langue et ayant des intérêts communs et particulièrement dans le domaine économique et sécuritaire.

De son côté, M. Al-atiya a souligné la disposition du CCG à soutenir et mettre en oeuvre les processus de coopération entre les deux régions, notamment dans les domaines de l’échange d’informations et des expériences.

Après avoir insisté sur la nécessité de renforcer les relations entre les secrétariats généraux du CCG et de l’UMA, M. Al-atiya a mis l’accent sur l’importance de la coopération dans les domaines de l’économie, la sécurité, la jeunesse et le sport, le tourisme et les différentes questions d’intérêt commun.

Le secrétaire général du CCG a, à cette occasion, mis en exergue les avancés réalisées par le Conseil dans le domaine économique, notamment après la création d’un marché commun et d’une Banque centrale et grâce aux stratégies mises en places dans les différents secteurs.

source: MAP
Partager: