Presse

La Banque maghrébine d'investissement et de commerce extérieur officiellement lancée [21/12/2015]
Source: Al Huffington Post

FINANCE – C'est une nouvelle opportunité pour renforcer les liens entre les pays du Maghreb. Attendue depuis plusieurs années, la Banque maghrébine d'investissement et de commerce extérieur (BMICE) vient d’être officiellement lancée au terme de l'assemblée générale constitutive, tenue le lundi 21 décembre à Tunis.

Décidée en 1990 par le sommet de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) à Ras Lanouf (Libye), la nouvelle structure devra financer des projets communs aux cinq Etats membre de l’Union du Maghreb arabe (Maroc, Algérie, Tunisie, Mauritanie et Lybie) dans les secteurs des infrastructures, des transports, des télécommunications et de l'électricité.

Un manque à gagner

Dotée d'un capital de 150 millions de dollars, l’institution bancaire qui siègera à Tunis devra ainsi encourager une plus grande intégration maghrébine à travers la consolidation des échanges commerciaux entre les pays de la région. Un nouveau dynamisme économique d’autant plus attendu que le taux des échanges entre ces cinq pays serait d’à peine 3 %, selon une étude réalisée par la Banque mondiale, soit le plus faible taux d'intégration dans le monde. Cette même étude estimait les pertes engendrées par la faible intégration des échanges commerciaux entre les cinq pays du Maghreb à 2 à 3 % du produit interne brut annuel de la région.

Lors de l'assemblée constitutive, le ministre marocain de l'Economie et des finances, Mohamed Bousaid, a souligné que la conjoncture régionale "n'offre plus aucune autre alternative au travail collectif et sérieux pour surmonter cette situation, ce qui ne peut se réaliser qu'à la faveur de notre capacité à activer les institutions et les mécanismes nécessaires à la réalisation des objectifs de l'intégration ".

Le secrétaire général de l'Union, Habib Ben Yahya, a pour sa part exprimé sa "grande satisfaction" de voir l'ensemble des pays membres honorer leurs cotisations et verser le premier quart de leur part du capital de la banque.

Nouerddine Zekri nommé DG de la BMICE

L'Assemblée constitutive a désigné comme premier directeur général de la BMICE le Tunisien Nouerddine Zekri, 60 ans, ancien secrétaire d'Etat auprès du ministre tunisien de l'Economie et des finances à la coopération internationale.

Si la création d’une banque commune aux pays du Maghreb a été décidée il y a près d’un demi siècle, ce n’est qu’en janvier 2013 que l’accord pour sa création a été officiellement signé entre les autorités des cinq pays, lors de la cinquième conférence régionale sur l'intégration économique maghrébine, qui s’était tenue dans la capitale mauritanienne Nouakchott.