Presse

Colloque maghrébin sur La lutte contre la désertification : réalisations et perspectives [08/12/2006]
Source: La Presse (Tunis)

« La lutte contre la désertification : réalisations et perspectives », tel est le thème d’un colloque maghrébin organisé à partir d’hier(6/12/2006) par le ministère de l’Environnement et du Développement durable, le secrétariat de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) et l’Institut des régions arides de Médenine, en collaboration avec la Banque islamique pour le développement, l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) et l’Agence allemande de coopération technique, dans le cadre des célébration de l’année internationale des déserts et de la désertification.

Participent à cette manifestation qui se poursuit jusqu’à aujourd’hui, plusieurs experts et de techniciens représentant les pays de l’Union du Maghreb Arabe (Tunisie, Libye, Algérie, Maroc et Mauritanie), ainsi que des représentants de la Banque islamique pour le développement et d’organisations régionales et internationales.

Ce colloque a pour objectif d’échanger les expertises et les expériences dans le domaine de la gestion rationnelle des ressources naturelles et de la lutte contre la désertification, la dynamisation de la coopération maghrébine et régionale afin de renforcer les efforts déployés par les pays membres dans la lutte contre le phénomène de la désertification et de garantir la valorisation des résultats de la recherche scientifique, outre l’identification de nouvelles perspectives pour instaurer un partenariat efficace et une collaboration fructueuse entre les pays de l’Union du Maghreb Arabe, d’une part, et les organisations régionales et internationales, les établissements scientifiques et les centres de recherche et de développement, d’autre part, dans le domaine de la lutte contre la désertification et de la bonne gestion des ressources naturelles.

C’est M. Nadhir Hamada, ministre de l’Environnement et du Développement durable, qui a présidé, à Djerba, l’ouverture des travaux de ce colloque, en présence notamment de MM. Habib Ben Yahia, secrétaire général de l’Union du Maghreb Arabe (UMA), et Kamel Ben Ali, gouverneur de Médenine.

Le ministre a souligné, à cette occasion, l’importance de ce colloque qui doit offrir l’opportunité de développer les mécanismes de coopération et de partenariat entre les entreprises maghrébines et de renforcer la collaboration avec les organisations régionales spécialisées, outre l’identification des domaines prioritaires pour développer les recherches et les études concernant la préservation des ressources naturelles et la lutte contre la désertification.

M. Hamada a ajouté que la célébration de l’année internationale des déserts et de la désertification en 2006 conforte l’importance de la valorisation des recherches scientifiques pour soutenir les efforts de solidarité entre les pays maghrébins dans la mise en oeuvre de leurs programmes et la préservation des ressources naturelles fragiles.

Le ministre a souligné l’importance de la conjugaison des efforts des centres nationaux de recherche, des instituts internationaux et régionaux spécialisés et des observatoires de l’environnement dans le traitement des répercussions de la désertification et la réduction de l’impact des changements climatiques.

Il a également rappelé l’intérêt accordé par le Président Zine El Abidine Ben Ali, dans le cadre des approches visant la promotion du développement durable, au système de la recherche scientifique et de l’innovation technologique qui a connu un progrès remarquable au niveau des structures, des programmes et des objectifs, passant en revue les institutions qui existent en Tunisie dans ce domaine et les projets de mise en valeur des régions arides et sahariennes au Centre et au Sud tunisiens, à l’instar du projet Rejim Maâtoug.

M. Habib Ben Yahia a prononcé, à cette occasion, une allocution dans laquelle il a exprimé la gratitude et la considération envers les efforts consentis par le Président Zine El Abidine Ben Ali et les autres leaders des pays de l’UMA pour consolider la marche maghrébine. Il a évoqué l’action menée par la région du Maghreb depuis l’indépendance pour limiter le phénomène de la désertification qui menace entre 80 et 90% de sa superficie globale, citant dans ce contexte les programmes relatifs au boisement, à l’amélioration des pâturages, à la fixation des dunes de sable et à la préservation de l’eau et du sol, en plus de la création de projets régionaux comme le projet de la ceinture verte et l’aménagement des bassins des oueds qui traversent les frontières.

M. Ben Yahia a évoqué les efforts déployés par le secrétariat général de l’UMA, en collaboration avec les partenaires du développement et les organisations internationales et régionales spécialisées pour lutter contre la désertification et améliorer la qualité de la vie dans les régions arides, partant de la conviction de l’UMA quant à l’importance de la coopération maghrébine pour réussir à faire face au fléau de la désertification qui ne reconnaît pas les frontières.

Ce colloque comporte un volet théorique et un volet pratique illustré par une série de visites sur le terrain qui ont concerné depuis mardi l’Institut des régions arides de Médenine pour prendre connaissance de ses activités dans le domaine de la recherche et de la formation, ainsi que le gouvernorat de Tataouine où des participants ont visité une ferme expérimentale de plantes médicinales et aromatiques dans la zone d’El Gordhab et le projet de développement du pâturage dans la zone d’El Ferch, ainsi que les montagnes environnantes de Tataouine qui font l’objet d’une opération de boisement.

S’agissant du volet théorique de ce colloque, figurent à l’ordre du jour plusieurs communications sur les expériences des pays de l’UMA dans la lutte contre la désertification, l’expérience de l’Institut des zones arides dans les domaines de la formation en la matière, l’expérience de l’Institut français des recherches et du développement des zones arides et l’expérience de l’Observatoire du Sahara et du Sahel dans le suivi et l’évaluation. Les travaux du colloque seront couronnés par une table ronde sur les perspectives de la coopération maghrébine et régionale dans le domaine de la lutte contre la désertification.