Communiqués de l'UMA

Tenue de l’Assemblée Générale Constitutive de la Banque Maghrébine pour l’investissement et le Commerce Extérieur [22/12/2015]

A l’invitation de la Tunisie, l’Assemblée Générale Constitutive de la Banque Maghrébine pour l’investissement et le Commerce Extérieur s’est réunie au niveau des Ministres le 21 décembre 2015 au siège du Ministère des Affaires Etrangères à Tunis.
Cette réunion a été inaugurée par M. Habib Essid, chef du gouvernement tunisien qui a souligné dans son discours l’importance de cette institution qui va jouer un rôle leader à travers l’impulsion de l’activité économique et le renforcement des flux de capitaux et des investissements et la participation dans des projets dont les retombées seront bénéfiques pour le citoyen maghrébin.
Les Ministres des Finances des Etats maghrébins et le Ministre des Affaires Etrangères de Libye ont pour leur part été unanimes à reconnaître l’importance de cet acquis historique qui est venu renforcer le tissu institutionnel des pays de l'Union.
Le Secrétaire Général de l’UMA, M. Habib Ben Yahia, a quant à lui exprimé dans son intervention sa « grande satisfaction de voir l'ensemble des pays membres honorer leurs cotisations et verser le premier quart de leur part dans le capital de la banque ». Il a également déclaré que la banque maghrébine contribuera à promouvoir le commerce intra-maghrébin ainsi que les investissements entre les pays du Maghreb. Elle devrait également permettre une accélération de la croissance, et offrir une réponse à la création d'emploi, notamment pour les jeunes, et à la lutte contre le sous-développement, a-t-il conclu.
Les ministres présents ont ensuite adopté les statuts de la Banque maghrébine et entériné les décisions relatives aux membres désignés du Conseil d’Administration ainsi que les cabinets des commissaires aux comptes qui devront certifier les comptes de cette institution.
Soulignons, par ailleurs, que les chefs de délégations ont été reçus par le Président de la République tunisienne qui leur a fait part du large soutien de la Tunisie pour assurer la réussite de la Banque Maghrébine.
La nouvelle institution, dont le capital initial s'élève à 150 millions de dollars, mais qui devrait s’élever à terme à 500 millions de dollars, aura pour mission de financer des projets communs aux cinq États membres de l'Union du Maghreb arabe (Libye, Tunisie, Algérie, Maroc et Mauritanie) dans les différents secteurs économiques et des infrastructures. Elle contribuera aussi à l'édification d'une économie maghrébine intégrée grâce au développement des échanges commerciaux intra-maghrébins et au renforcement de la circulation des biens et des capitaux entre les pays de la région
La BMICE sera basée à Tunis et sera dirigée par un Conseil d’administration et une direction générale avec un mandat respectif de 3 et 4 ans, selon un principe de rotation entre les pays membres. À l’issue de l’assemblée générale constitutive, c’est M. Mohammed Djellab, ancien ministre des Finances d’Algérie, qui a été porté à la présidence du Conseil d'administration de la banque. La direction générale de la BMICE revient à M. Nouredine Zekri, ancien secrétaire d’État au développement et à la coopération de Tunisie. M. Sidi Mohamed Ould Abba, ex-ministre des Finances de Mauritanie, a été désigné Directeur général adjoint. A noter enfin que la première agence de la Banque dans les pays maghrébins sera basée à Nouakchott.