Communiqués de l'UMA

L'UMA et la BAD co-organisent un Atelier de travail sur "la transformation structurelle de l’Afrique du Nord au travers de l’intégration économique" [03/03/2016]

Le Secrétariat général de l’Union du Maghreb arabe a co-organisé avec la Banque africaine de développement (BAD) du 29 février au 1 mars 2016 à Casablanca, un atelier de travail sur l’intégration de la région d’Afrique du Nord sous le thème : « la transformation structurelle de l’Afrique du Nord au travers de l’intégration économique ».
Le principal objectif de cet évènement était d’identifier comment la région d’Afrique du Nord pourrait renforcer son intégration en se focalisant sur les cinq secteurs suivants : l’industrialisation et le développement de chaines de valeurs, l’énergie y compris les énergies renouvelables, le transport, la logistique et les infrastructures y afférentes, l’intégration des services financiers et enfin le secteur de l’agriculture et la sécurité alimentaire.
M. le Secrétaire Général Habib Ben Yahia, qui a ouvert les travaux de l’atelier, a souligné dans son intervention la nécessité d’accélérer le processus d’intégration économique pour pouvoir faire face aux turbulences économiques et sociales dues principalement à la hausse des prix des denrées alimentaires et la chute des prix du pétrole ainsi qu’aux dangers d’ordre sécuritaire et des menaces transfrontalières.
Pour sa part, M. Jacob Kolster, Directeur du bureau d’Afrique du Nord de la BAD a insisté sur la nécessité de proposer des idées concrètes et des projets à soumettre à la BAD pour financement, indiquant que celle-ci a prévu un montant de 500 millions d’euros sur cinq ans pour financer des projets publics ou privés dans la région.

Cet atelier a rassemblé des représentants du secteur public ainsi que des acteurs du secteur privé et de la société civile en provenance de la Libye, de la Tunisie, de l’Algérie, du Maroc, de la Mauritanie ainsi que de l’Egypte. Il s’agissait pour ces participants de réfléchir ensemble sur les contraintes et obstacles à relever pour accélérer le processus d’intégration de la région du Maghreb.

Par ailleurs, cet atelier s’est inscrit dans le cadre de l’élaboration de la stratégie d’intégration régionale de la BAD en Afrique du Nord pour la période 2016-2020. Cet évènement a été ainsi l’occasion pour les pays de la région d’exprimer à la Banque leurs besoins en termes d’appui financier et institutionnel pour une meilleure intégration régionale.

Des experts de haut niveau en provenance des pays d’Afrique du nord, de la BAD et d’autres institutions économiques et financières internationales ont participé à cet atelier et ont débattu de manière approfondie des cinq thématiques citées plus haut. Des rapports préparés par des experts avérés dans leur domaine de compétence ont ainsi présenté les différents secteurs étudiés ainsi que les opportunités qui se présentent dans un Maghreb plus intégré.

Les représentants des pays ont également exprimé leurs positions et ont fait part de la nécessité de pousser l’intégration vers l’avant en mettant en exergue les nombreux atouts dont disposent les pays d’Afrique du Nord en termes de ressources minières et énergétiques, en termes de ressources humaines et en termes d’infrastructure. Tous les participants ont convenu que grâce à l’intégration, le Maghreb pourrait devenir une puissance régionale dans les différents secteurs et un hub stratégique entre l’Europe, l’Afrique subsaharienne et le continent américain.

Enfin, cet évènement a permis d’identifier un certain nombre de projets régionaux à présenter à la BAD pour financement, tel que l’accompagnement de la Banque maghrébine pour l’investissement et le commerce extérieur, le renforcement des infrastructures routières transfrontalières, la facilitation du commerce régional et des projets communs du secteur privé qui seront étudiés soigneusement avec l’Union Maghrébine des Employeurs.