Communiqués de l'UMA

COMMUNIQUE DE PRESSE ;Atelier régional sur l’intégration des données désagrégées par sexes dans les statistiques nationales agricoles .Tunis le 1er septembre 2016 [02/09/2016]

COMMUNIQUE DE PRESSE

Atelier régional sur l’intégration des données désagrégées par sexes dans les statistiques nationales agricoles

Tunis le 1er septembre 2016 : L’atelier régional sur l’utilisation des statistiques différenciées par sexe dans le secteur agricole et la planification de l’intégration du genre dans les statistiques agricoles a été inauguré, jeudi, 1er Septembre 2016 par Mr Taieb Baccouche, Secrétaire Général de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) en présence de Mr Lamourdia Thiombiano, Coordinateur du Bureau Sous Régional de la FAO pour l’Afrique du Nord.

Dans son allocution d’ouverture Mr Taïeb Baccouche a précisé que « les femmes sont un pilier important dans les économies de subsistance et dans la sécurité alimentaire. Néanmoins, dans un monde où la valeur économique est calculée uniquement en termes monétaires, le travail féminin, souvent non rétribué, est qualifié de non productif économiquement. Et les statistiques les considèrent comme inactives et les écartent des calculs économiques. De ce fait, La contribution des femmes est souvent sous-évaluée, sinon ignorée, et par conséquent la vision du secteur et de la production agricole ne correspond pas à la réalité ». Les travaux de cet atelier régional représentent une opportunité d’approfondir une réflexion en la matière, et de mettre en valeur les initiatives et les bonnes pratiques menées par tous les acteurs de la région Maghreb et les pays du Proche Orient participants, dans le domaine de la production, exploitation et diffusion des statistiques ventilées par sexe dans l’agriculture.

L’atelier organisé par le Bureau Régional de la FAO pour le Proche Orient et l’Afrique du Nord et le Bureau Sous Régional de la FAO pour l’Afrique du Nord en partenariat avec le Secrétariat Général de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) et la Commission Economique pour l’Afrique (Bureau Afrique du nord), s’inscrit dans la continuité de la mise en œuvre de la Stratégie Globale FAO/WB visant à améliorer les statistiques agricoles, rurales approuvée en février 2010 par la Commission de Statistique des Nations Unies.

Cet atelier s’inscrit dans la continuité de la mise en œuvre de la stratégie genre élaborée par le Bureau Sous Régional de la FAO pour l’Afrique du Nord. C’est dans cette perspective d’appropriation de l’approche genre que s’inscrit l’allocution d’ouverture du Mr. Lamourdia Thiombiano, coordinateur du Bureau Sous Régional de la FAO pour l’Afrique du Nord qui a confirmé « l’intérêt commun à aller de l’avant pour améliorer la production des statistiques agricoles conformément aux normes internationales relatives au genre. Cet atelier est le fruit d’un partenariat exceptionnel résultant d’un effort bien coordonné. Ainsi, il s’inscrit dans le cadre du plan d'action pour intégrer les questions de parité hommes-femmes dans la stratégie et programmes de coopération du Bureau».

Les spécialistes et experts dans les statistiques représentants l’Irak, la Jordanie, le Liban, la Mauritanie, le Maroc, le Soudan et la Tunisie ont présenté les résultats d’études et diagnostiques effectués au niveau de leurs pays. L’objectif final de l’atelier est de formuler à travers ces études un cadre opérationnel à l’échelle des pays de la sous région afin de réfléchir aux appuis à envisager pour une production de statistiques non seulement désagrégées par sexe, mais aussi des informations statistiques qui intègrent l’approche genre. Cette démarche va permettre une analyse quantifiée des disparités et déséquilibres dans le secteur agricole, mais aussi, de disposer d’analyses qualitatives, des statistiques agricoles sensibles au genre.
Les travaux d’échanges et de groupes permettront la discussion des expériences des différents pays ainsi que l'élaboration de cadres régionaux de statistiques ventilées par sexe ; ils donneront l’occasion d'amélioration sur le long terme de la production de données à partir d'une perspective de genre, et de renforcer l'analyse du secteur agricole selon cette même approche.
Les travaux de l’Atelier permettront également : (i) d’identifier et de traiter les contraintes rencontrées lors de l’application des stratégies genre dans le secteur agricole ; (ii) d’aider à la production de données fiables à même de permettre aux décideurs d’analyser les besoins, prendre des décisions qui s’imposent et de formuler des stratégies adéquates en rapport l’amélioration du statut de la femme rurale.