Communiqués de l'UMA

Don de 255 mille dollars de la BID pour la lutte contre La désertification dans le Maghreb [06/02/2002]


Don de 255 mille dollars de la BID pour la lutte contre La désertification dans le Maghreb

La Banque Islamique pour le Développement (BID) va octroyer aux pays de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) un don de 255 mille dollars afin de couvrir une partie du programme régional de lutte contre la désertification.

Accordé en vertu d’une convention signée, mercredi à Rabat , par M. Mohamed AMAMOU , Secrétaire Général de l’UMA et le Directeur du bureau régional de la BID à Rabat, M. Hani SOUNBOL, ce don sera affecté à l’élaboration de programmes nationaux et régionaux pour la lutte contre la désertification dans les pays de l’UMA, tel le programme pilote régional similaire à la convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification, et un autre audio-visuel qui vise également la lutte contre ce fléau.

Cette convention porte également sur l’organisation de réunions de consultations au niveau des pays de l’UMA portant sur les questions d’intérêt commun, sur la préparation d’études techniques concernant les programmes régionaux de lutte contre la désertification et sur l’organisation de concours portant sur la recherche dans ce domaine.

M. AMAMOU a souligné, à cette occasion, que cette convention, qui vise à consolider davantage les liens entre la BID et l’UMA, vise l’amélioration de l’environnement et la lutte contre la désertification, phénomène à portée globale menaçant une large partie e pays islamiques, a-t-il dit.

Il a également mis en relief les liens privilégiés existant entre les deux institutions couronnés par la signature, en 1993 à Djeddah, d’un mémorandum d’entente, qui a constitué le premier acte d’un série de projets et d’études initiés à l’initiative de l’UMA, adressant ses vifs remerciements au Président de la BID, M. Ahmed Mohamed Ali, pour la célérité avec laquelle il a toujours aidé le Secrétariat Général de l’UMA pour qu’il puisse mettre en place ses projets de développement et assurer un développement durable en faveur des pays de l’UMA.

De son côté, M. Hani SOUNBOL a formulé le vœu que l’étude du programme de lutte contre la désertification dans les pays de l’UMA puisse aboutir à l’élaboration d’une stratégie globale au niveau des pays de l’Union et à la sensibilisation des pays membres afin que soit mis en place les moyens les plus efficients pour lutter contre ce fléau.

Il convient de rappeler que la BID avait financé des études portant sur les politiques financières, monétaires, ainsi que sur les réglementations douanières au sein des pays de l’UMA. La BID a également contribué à l’organisation d’un colloque organisé récemment à Rabat sur le thème : « Rôle des secteurs privé et des services dans le développement des économies des pays de l’UMA ».